‘You say rape, I say hospitals. But whose voice is louder?’ Health, aid and decision-making in the Democratic Republic of Congo

‘You say rape, I say hospitals. But whose voice is louder?’ Health, aid and decision-making in the Democratic Republic of Congo

Author: 
D'Errico, Nicole C.
Publisher: 
Taylor & Francis
Date published: 
2013
Record type: 
Responsibility: 
Kalala, Tshibangu, jt. author [etal]
Journal Title: 
Review of African Political Economy
Source: 
Review of African Political Economy, Vol. 40, No. 135, March 2013, pp. 51-66
Abstract: 

Durant la dernière décennie, les érudits et les humanitaires ont correctement attiré l'attention sur les taux élevés de violence sur la seule base du genre dans l'est de la République Démocratique du Congo (RDC), qui sont en lien avec les hauts niveaux de conflit dans le pays depuis 1996. Pourtant, cette attention sur les violences sexuelles détourne l'attention qui devrait être portée aux problèmes sanitaires généraux qui sont dus à la détérioration du secteur de la santé, qui a commencé longtemps avant l'émergence de la guerre. Cet article examine les perceptions locales des déterminants de la santé maternelle et de la maladie dans l'est de la RDC et identifie les manières avec lesquelles les femmes s'adaptent aux difficultés d'accès aux soins de santé qui résultent d'un système de santé publique insuffisant et/ou absent. L'article montre que dans les zones tant urbaines que rurales et dans les quatre provinces de l'est de la RDC, les femmes se sont organisées pour faire face à leurs propres vulnérabilités, qui, selon elles, représentent un problème plus important que l'exposition à la violence fondée sur le genre. L'existence de ces systèmes informels démontre le besoin de reconsidérer l'image des femmes congolaises comme étant en premier lieu des victimes passives et/ou des objets de violences. L'article suggère que ces solutions culturellement enracinées dans le modèle local pourraient être évaluées comme des bénéficiaires louables de l'aide au développement, laquelle est souvent exclusivement délivrée à des organisations internationales.

Language: 
Alternate title: 
« Vous dites viol, je dis hôpitaux. Mais qui parle le plus fort ? » : La santé, l'aide et la prise de décision dans la République Démocratique du Congo

CITATION: D'Errico, Nicole C.. ‘You say rape, I say hospitals. But whose voice is louder?’ Health, aid and decision-making in the Democratic Republic of Congo . : Taylor & Francis , 2013. Review of African Political Economy, Vol. 40, No. 135, March 2013, pp. 51-66 - Available at: http://library.au.int/‘you-say-rape-i-say-hospitals-whose-voice-louder’-health-aid-and-decision-making-democratic-republ-3