Family Farms and the Markets: Examining the Level of Market-oriented Production 15 Years After the Zimbabwe Fast Track Land Reform Programme

Family Farms and the Markets: Examining the Level of Market-oriented Production 15 Years After the Zimbabwe Fast Track Land Reform Programme

Author: 
Muchetu, Rangarirai Gavin
Place: 
Oxon
Publisher: 
Taylor & Francis Group
Date published: 
2018
Record type: 
Journal Title: 
Review of African Political Economy
Source: 
Review of African Political Economy, Volume 46 - Number 159 - 2018, pp. 33-54
Abstract: 

Les petites exploitations familiales cherchent à assurer leur nourriture grâce à leur production propre, et le surplus n'est vendu que pour financer des investissements productifs et reproductifs. Le programme accéléré de réforme agraire (PARA) a entraîné une augmentation spectaculaire du nombre d'exploitations familiales. Environ 180 000 familles ont été réinstallées sur 70% des terres agricoles précédemment détenues par environ 4 500 agriculteurs blancs. Ceci a accru la demande en biens d'équipement agricoles, mettant ainsi une pression sur le gouvernement du Zimbabwe qui bien qu'en manque de ressources devait à présent fournir des intrants, compte tenu du PARA et des sorties de capitaux induites par la crise économique. L'étude retrace et examine la position des agriculteurs familiaux au Zimbabwe en ce qui concerne les marchés des intrants et des produits agricoles au cours des 15 années de mise en œuvre de la réforme agraire. Plus précisément, l'étude utilise l'enquête SMAIAS 2013/14 auprès des ménages pour calculer les indices de commercialisation des principales cultures agricoles au Zimbabwe. La commercialisation implique la création de mécanismes qui encouragent la participation active des agriculteurs et leur intégration sur les marchés des produits de base. Les résultats de l'enquête montrent que la participation est très différenciée, les moins importants étant les petits producteurs. Un plus grand nombre d'agriculteurs étaient plus actifs sur les marchés des intrants que sur les marchés des produits, ce qui impliquait donc une réduction perpétuelle de leurs revenus et de leur capacité d'investissement en actifs productifs. En outre, l'étude propose des alternatives politiques de transformation structurelle pour améliorer la production et le revenu des ménages ruraux afin de réduire la pauvreté.

Language: 
Country focus: 
Subject profile : 

CITATION: Muchetu, Rangarirai Gavin. Family Farms and the Markets: Examining the Level of Market-oriented Production 15 Years After the Zimbabwe Fast Track Land Reform Programme . Oxon : Taylor & Francis Group , 2018. Review of African Political Economy, Volume 46 - Number 159 - 2018, pp. 33-54 - Available at: http://library.au.int/family-farms-and-markets-examining-level-market-oriented-production-15-years-after-zimbabwe-fast-0