Technical ceramics for salt production in Western Sahara

Technical ceramics for salt production in Western Sahara

Author: 
Larreina-García, David
Publisher: 
Taylor & Francis
Record type: 
Responsibility: 
Saenz de Buruaga, Andoni, jt. author
Vinagre, Andoni Tarriño, jt. author
Notario, Belén, jt. author
Journal Title: 
Azania: Archaeological Research in Africa
Source: 
Azania:Archaeological Research in Africa, Vol. 56, No. 3 Apr. 2021, pp. 344-370
ISBN: 
978-1775846147
ISSN: 
ISSN 0067-270X (Print); ISSN 1945-5534 (Online)
Abstract: 

Cet article présente des données concernant la technologie céramique dans le Tiris occidental (Sahara Occidental), qui se place, sur la base de datations par thermoluminescence, au troisième millénaire cal. BP. Le Tiris occidental est une région aride principalement couverte de désert où des travaux archéologiques récents ont néanmoins révélé un réseau important de sites datant du Néolithique qui furent habités par des populations nomades. La poterie domestique et les lithiques sont courants dans leur registre archéologique, mais trois tessons retrouvés dans l'abri sous roche de Lejuad XVII présentent des caractéristiques typiques de la céramique technique. Les analyses de laboratoire révèlent qu'un abondant dégraissant minéral et organique fut ajouté à l'argile naturelle. Ceci, ajouté au fait que les poteries ont des parois plus épaisses que celles habituellement observées dans la poterie domestique, est interprété comme indiquant une tentative d'augmenter la résistance aux chocs thermiques. Cependant, les fragments ne présentent que de faibles signaux d'exposition à des températures élevées, jusqu'à un maximum de 900°C. L'évaluation de ces données contradictoires amène à la conclusion que ces tessons ont pu avoir fait partie d'un moule de briquetage pour l'extraction de sel par évaporation, une industrie pyrotechnique jusque-là inconnue dans le Sahara Occidental. Son apparition dans un environnement aride loin des centres de production s'explique par une activité économique sporadique plutôt que par une mobilité et un commerce interculturels, apparemment intenses dans la région après le Néolithique. En outre, cet article présente l'utilisation de la tomographie micro-calculée (µ-CT) comme technique de mesure de la grande porosité dérivant de matières organiques brûlées.

Language: 
Subject profile : 

CITATION: Larreina-García, David. Technical ceramics for salt production in Western Sahara . : Taylor & Francis , . Azania:Archaeological Research in Africa, Vol. 56, No. 3 Apr. 2021, pp. 344-370 - Available at: http://library.au.int/technical-ceramics-salt-production-western-sahara