'Where angels fear to tread': ethics, commercial archaeology, and extractive industries in southern Africa

'Where angels fear to tread': ethics, commercial archaeology, and extractive industries in southern Africa

Author: 
Chirikure, Shadreck
Publisher: 
Taylor & Francis Group
Date published: 
2014
Record type: 
Journal Title: 
Azania: Archaeological Research in Africa
Source: 
Azania: Archaeological Research in Africa, Vol. 49 No. 2, June 2014, pp. 218-231
Abstract: 

Cet article considère deux cas d’étude d'archéologie commerciale associée avec des activités minières de grande envergure en Afrique méridionale (l'un est en Afrique du Sud et l'autre en Namibie), et examine les questions éthiques qui y sont associées. On parle continûment de l'arrogance des miniers, mais nous avançons que les archéologues doivent d'abord mettre leurs propres affaires en ordre, en s'assurant de suivre les codes déontologiques, en évitant de faire de la politiques entre eux-mêmes, et en étant prêts à accepter des compromis avec le secteur du développement si cela rend possible un avenir plus favorable pour le patrimoine. La question de l’éthique a du reste marqué la relation entre archéologues et industries extractives en Afrique méridionale depuis la fin du dix-neuvième siècle. Le pouvoir des industries minières a néanmoins fait que la législation minière a continué, tout au cours du vingtième siècle, à prendre le pas sur les lois liées au patrimoine. Cependant, l'apparition des évaluations d'impact environnemental (‘environmental impact assessments’, EIAs) dans les années 1970 a conduit à une exigence accrue de redevabilité et, à partir des années 1990, les industries extractives ont été obligées, dans la plupart des pays d'Afrique méridionale, de mener des évaluations d'impact environnemental durant leurs activités minières, donnant naissance à une recrudescence des activités d'archéologie commerciale. Aujourd'hui, alors que l'Afrique est dans une phase de croissance économique soutenue, alimentée par les industries extractives, des questions éthiques continuent à être soulevées concernant le sérieux de l'engagement pris par l'industrie minière envers les questions de protection du patrimoine. Mais bien peu de gens semblent savoir que les industries extractives peuvent offrir des atouts important aux archéologues, en particulier dans la découverte de sites, dans leur préservation, dans la formation et dans le financement de la recherche.

Language: 

CITATION: Chirikure, Shadreck. 'Where angels fear to tread': ethics, commercial archaeology, and extractive industries in southern Africa . : Taylor & Francis Group , 2014. Azania: Archaeological Research in Africa, Vol. 49 No. 2, June 2014, pp. 218-231 - Available at: http://library.au.int/where-angels-fear-tread-ethics-commercial-archaeology-and-extractive-industries-southern-africa-0